L’assurance loyer impayé est un contrat qui permet essentiellement d’anticiper les risques liés au non-paiement de loyers par un locataire. Également appelée Garantie Loyer Impayé (GLI), cette couverture comporte plusieurs autres avantages pour les bailleurs. Avant d’opter pour ce genre de couverture, il est capital de maîtriser les bénéfices qu’elle comporte pour les bailleurs. On vous en parle dans cet article. 

Une garantie en cas de défauts de paiement de loyer

Le principal avantage de l’assurance loyer impayé est qu’elle protège les bailleurs contre les mauvais payeurs. En effet, il peut arriver que, pour des raisons financières, un locataire n’arrive plus à s’acquitter du loyer comme convenu de commun accord avec le bailleur. Lorsqu’il est confronté à cette situation, ce dernier pourra recourir à la garantie loyer impayé pour percevoir les sommes dues par son locataire. Il s’agit ici de la garantie de base. Elle est donc incluse de manière automatique dans les contrats de GLI.

Il est capital de préciser que pour bénéficier de cette assurance, le bailleur devra se conformer à certaines conditions essentielles. En effet, il devra dans un premier temps alerter le locataire sur le retard de paiement, et envoyer à ce dernier une lettre de relance. Aussi, le bailleur devra se conformer aux délais prévus en cas de défaut de paiement de loyers. Ces dispositions varieront suivant le contrat souscrit.

Dès que ces conditions sont réunies, le propriétaire pourra faire intervenir son assurance loyer impayé pour obtenir un remboursement immédiat.

Une couverture des frais de recouvrement

L’hypothèse à envisager ici est celle selon laquelle le bailleur entreprend des démarches administratives ou judiciaires pour obtenir le paiement des loyers de la part du locataire. Ces frais seront couverts par l’assurance loyer impayé.

En clair, si le bailleur souscrit une assurance loyer impayé, les frais de contentieux engendrés par la situation d’impayé seront réglés par cette compagnie. Il s’agit entre autres des frais de recouvrement, des frais d’huissier, des frais de justice, etc. Notez qu’il est également possible de faire intervenir la garantie loyer impayé lorsque le bailleur engage des procédures d’expulsion.

Une garantie en cas de départ prématuré du locataire

Un autre avantage de l’assurance loyer impayé est qu’elle permet au bailleur de bénéficier d’une indemnisation en cas de départ prématuré du locataire. En effet, il peut arriver pour une raison ou une autre, que le locataire décide de quitter le logement avant l’échéance prévue, et cela, sans respecter le délai de préavis. Dans ces cas de figure, le bailleur devra immédiatement remettre son logement en état, puis recourir à une agence immobilière pour trouver un nouveau locataire.

Cette démarche peut cependant s’avérer être complexe et très longue. L’assurance loyer impayé interviendra alors pour indemniser le bailleur jusqu’à la récupération des locaux par un nouveau locataire. Ainsi, le propriétaire pourra bénéficier d’une compensation pour toute la période pendant laquelle le bien restera inoccupé. Il convient de souligner que cette garantie est généralement incluse de base, mais elle pourra également être souscrite en option en fonction des contrats.

Une couverture des frais de réhabilitation du logement

Il est très fréquent de constater après le départ d’un locataire, certaines détériorations subies par le logement. Il s’agit concrètement de dégradations matérielles qui, dans certains cas, ne pourront pas être financées par le dépôt de garantie. Le bailleur devra alors investir dans des travaux de réhabilitation ou de remise à niveau du logement.

Pour couvrir ces dépenses, ce dernier pourra faire intervenir son assurance loyer impayé. Ainsi, il pourra subvenir aux charges de rénovation sans pour autant puiser dans ses fonds personnels. Aussi, cette disposition permet au bailleur de trouver rapidement un nouveau locataire dans la mesure où le bien concerné sera plus attractif.

Notez par ailleurs qu’il s’agit d’une garantie complémentaire que le propriétaire devra souscrire auprès de sa compagnie. Il faut également préciser que les indemnisations seront versées dans la limite d’un plafond préalablement défini par le contrat d’assurance.

Un avantage fiscal pour le bailleur

Pour les bailleurs, l’assurance loyer impayé peut représenter un coût important. Toutefois, ce coût peut être facilement compensé grâce à la fiscalité avantageuse que comporte la GLI. En effet, le montant des primes d'assurances versées pour garantir les loyers impayés est déductible du revenu foncier pour leur montant réel. En règle générale, les assureurs envoient aux bailleurs de manière annuelle une attestation qui permettra à ces derniers de bénéficier de cet avantage fiscal. Il est néanmoins conseillé au bailleur de ne déduire que le montant de la prime qui est destiné à couvrir les loyers.

Notez par ailleurs que le coût total de l’assurance peut être minoré dans le cadre d’un contrat de groupe (entre 1,5 % et 2,5 % du montant total des loyers annuels bruts).

Retenez pour conclure que l’assurance loyer impayé présente pour les bailleurs des avantages considérables. Une telle couverture est essentielle pour protéger l’équilibre de l’opération immobilière et pour minimiser les risques locatifs.