Home Assurance Crédit hypothécaire : comment faire le bon choix ?

Crédit hypothécaire : comment faire le bon choix ?

0
Crédit hypothécaire : comment faire le bon choix ?

À moins d’avoir un énorme compte en banque ou d’être un riche héritier, un crédit hypothécaire est indispensable avant d’acheter une maison. Les banques et autres institutions financières proposent de nombreuses options de prêt. Il est parfois difficile de faire le bon choix parmi toutes ces offres. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir le crédit hypothécaire qui vous convient.

Déterminer au préalable le montant à payer avant de souscrire à un prêt immobilier

Tous les investisseurs rêvent un jour d’effectuer le dernier versement afin de passer les documents hypothécaires à la poubelle. Mais cela ne peut être possible que si vous prenez les bonnes décisions au moment de choisir votre crédit hypothécaire. Il faut de la planification et beaucoup de rigueur pour que ce jour arrive beaucoup plus vite.

La première chose à faire est de déterminer le montant que vous êtes capable de payer avant de faire un prêt immobilier. Pour cela, il existe de nombreux outils gratuits en ligne qui vous permettent de faire les calculs. Les établissements financiers s’assurent d'un équilibre optimal entre les coûts totaux et le tiers de vos revenus bruts. Bien sûr les frais des documents hypothécaires sont compris dans ce montant. Le ratio d’endettement pour bénéficier d’un prêt ne doit pas dépasser 40 % du revenu de votre ménage.

Les banques et établissements prêteurs sont dotés d’un dispositif capable de déterminer en quelques clics le montant maximal qui peut être prêté. Il peut aussi définir la valeur maximale du bâtiment que vous pouvez être capable d’acheter.

Réduire le montant du crédit hypothécaire avec la mise de fonds

Une mise de fonds est le meilleur moyen de réduire le montant du crédit hypothécaire. Cette étape permet aux personnes qui ont une épargne importante de solliciter un crédit beaucoup plus abordable. Toutefois, certaines personnes peuvent demander un crédit hypothécaire à proportion élevé. Ce sont celles n’ayant pas d’économies et ne souhaitant pas attendre longtemps pour constituer une épargne importante. Dans certains pays d’Europe, il est demandé à certains de souscrire une assurance crédit hypothécaire. Il s'agit de ceux qui versent une mise au fond inférieur à 20 % du montant du prêt immobilier. Cette assurance permet de protéger l’investisseur lorsque ce dernier a un défaut de remboursement. Cette dernière peut coûter environ 3,35 % de la valeur du crédit hypothécaire. De plus, elle est ajoutée au capital emprunté.

Au moment de choisir un crédit hypothécaire, vous devez prendre différents points en compte. Il s’agit :

  • Du taux d’intérêt variable ou fixe
  • De la durée du crédit.

Vous devez également prendre en compte la période d’amortissement et du remboursement anticipé.

Réduire les risques

Lors d’un investissement immobilier, il est toujours conseillé de réduire au maximum les risques. Surtout quand il s’agit d’un crédit hypothécaire, ce principe devient beaucoup plus important. Il peut arrive que vous souhaitiez opter pour un taux variable. Dans ce cas, n'hésitez pas à demander à l’établissement financier de vous expliquer tous les contours et scénarios possibles pour le crédit. Informez-vous suffisamment sur la variation du taux qui sera déterminant dans l’augmentation des versements. Si vous avez la possibilité, pensez à ajouter une option qui vous permet à tout moment de passer à un taux fixe. Cependant, les taux à long terme peuvent avoir changé pendant ce temps. N’oubliez donc pas de peser le pour et le contre à chaque fois.

Bien choisir la durée du crédit hypothécaire

Un crédit hypothécaire peut avoir une durée d’environ six mois à dix ans. En général, plus vous avez une longue durée, plus le taux d’intérêt est important.

Quant à la durée d’un crédit hypothécaire, il faut toujours penser à la possibilité de prendre un crédit hypothécaire avec remboursement anticipé. Généralement, un crédit à taux fixe ne peut être remboursé de manière anticipée. Vous pouvez quand même rembourser par anticipation une somme forfaitaire pouvant atteindre 20 % du montant du crédit, selon votre profil. C’est un élément à suivre de près au moment de passer à la signature. Vous avez également la possibilité d’augmenter le montant de vos mensualités jusqu’au double de la somme initialement prévu.

Par ailleurs, si vous souhaitez rembourser la totalité du prêt en un seul coup, cela pourrait engendrer des frais supplémentaires. Prenez donc en compte tous ces critères au moment de conclure un crédit hypothécaire.

Vous avez désormais une idée des éléments qui entre en jeu au moment de choisir un crédit hypothécaire. Prenez donc en compte ces astuces afin de choisir les modalités du prêt qui vous conviennent le mieux.