Les travaux de construction sont très compliqués. Que ce soit pour un bâtiment, un appartement, ou encore une villa, l’intervention d’une entreprise spécialisée est nécessaire.
D’ailleurs, parfois, plusieurs entreprises différentes coopèrent ensemble dans un même chantier.
En plus des travaux, ces entreprises doivent également assurer la sécurité des travailleurs, des ouvriers et même des personnes étrangères qui peuvent se trouver sur le chantier.

Des mesures de sécurité sont appliquées et doivent être respectées pour éviter tous les dangers liés à ce genre de travaux.

Parmi les équipements nécessaires à la sécurité du chantier, il y a la barrière de sécurité. Cette installation doit être présente dans tous les types de chantiers, peu importe le projet. Elle permet de délimiter le périmètre du chantier, avertir les passants et parfois interdire le passage.

Les barrières de sécurité : ce que vous devez savoir

La barrière de sécurité ou la clôture de sécurité joue un rôle très important dans la sécurité du chantier. Elle permet de sécuriser les lieux et contrôler l’accès au chantier. Elle aide également les ouvriers et les employeurs à éviter les accidents et les dangers qui peuvent nuire au bon déroulement des travaux.

En général, on utilise la barrière de sécurité pour indiquer aux voitures et aux passants que la zone comporte un chantier et présente donc un danger. Pour les grands chantiers, on utilise des bandeaux lumineux pour permettre aux voitures et piétons de les voir plus facilement, même la nuit

Pour les travaux qui ont lieux de façon régulière, on utilise des grilles de chantier qui s’avèrent être plus utiles puisqu’elles sont extensibles et leur installation est très simple. Les grilles sont très prisées par les techniciens.

Pourquoi installer une barrière de sécurité ?

L’installation de la barrière de sécurité dans un chantier a comme principal avantage d’assurer et garantir la sécurité des ouvriers mais aussi des personnes qui ne sont pas autorisées dans le chantier. D’ailleurs, toute entreprise de construction doit respecter cette règle pour protéger son chantier qui doit être complètement clôturé.

Effectivement, pour les professionnels qui sont actifs dans le domaine du bâtiment, la sécurité du chantier est l’un des points les plus importants à étudier, c’est justement pourquoi les barrières utilisées lors des travaux doivent correspondre à l’importance des travaux en cours.

Le PIC se charge de cette protection et vérifie l’entrée des personnes et des voitures dans les lieux.

En général, on choisit des grilles métalliques de 2 m de hauteur, de couleur rouge et blanche pour qu’elles soient bien visibles.

L’entreprise de construction doit faire une demande auprès de la DGV avant de commencer l’installation. Donc, avant de placer les barrières, une demande est requise.

Quels sont les différents types de barrières de sécurité ?

Bien entendu, il existe plusieurs types de barrières de sécurité dans un chantier. Par contre, l’entreprise de construction doit choisir le modèle le plus adapté à ses besoins selon la nature de ses travaux.
Parmi les modèles les plus prisés, on trouve :

  • Les barrières à cônes ;
  • Les barrières métalliques ;
  • Les barrières lisses ;
  • Les grilles.

Les modèles les plus simples à utiliser sont les clôtures lisses et les clôtures à cônes. Les clôtures métalliques sont plus résistantes, plus solides et plus durables. Elles garantissent également une meilleure protection.

Enfin, les grilles sont le modèle standard qui peut être utilisé pour tous types de chantier.

Avantages de la barrière de sécurité

En effet, les barrières de sécurité ont beaucoup d’avantages :

  • Garantir la sécurité ;
  • Optimiser l’accès au chantier ;
  • Prévenir les risques ;
  • Leur installation est simple et rapide ;
  • Peuvent être utilisées n’importe où.