Les métiers de la construction sont des métiers qui impliquent énormément de procédures, tout aussi passionnantes les unes que les autres. Parmi elles, il est possible de citer le relevé topographique.

Il s’agit d’une étape indispensable qui doit nécessairement précéder la construction d’une bâtisse, peu importe son objectif. Si vous n’êtes pas familier avec ce concept ni ce terme, découvrez, dans notre article, tout ce qu’il faut savoir à son propos.

Qu’est-ce qu’un relevé topographique ?

Le relevé topographique est une opération qui doit être effectuée dans le cadre des missions concernant les métiers de travaux et de construction. En règle générale, il faut que ce relevé soit fait sur le terrain avant le début des constructions.

Il faut garder en tête qu’il sert à collecter toutes les données nécessaires à propos d’un terrain. Ces dernières sont ensuite matérialisées sous la forme d’un plan topographique.

Ceci étant dit, il est important de savoir que pour parvenir à réaliser un relevé topographique, il faut établir tout un système tridimensionnel qui permet de présenter l’objet désiré, en l’occurrence, le terrain de construction.

Quelle est l’importance d’un relevé topographique ?

Contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent croire, le relevé topographique est une nécessité absolue dans le monde de la construction. En effet, qu’il soit en 2D ou en 3D, il est nécessaire pour mieux aménager un espace et par ailleurs obtenir des constructions plus saillantes.

Grâce à lui, il est possible de :

  • Faire des études d’aménagement du territoire ;
  • Mettre en place des projets urbains et architecturaux ;
  • Faire des plans de transport d’énergie et de télécommunication ;
  • Faire des études hydrologiques ;
  • Faire des plans de sites de production divers.

Comme vous pouvez le constater, le relevé topographique a une importance capitale au sein de chaque chantier, c’est la raison pour laquelle il ne faut jamais le négliger.

Il permet également de faciliter les opérations, ce qui est un atout considérable dans un domaine aussi épineux que celui de la construction.

Comment faire un relevé topographique ?

Afin de pouvoir réaliser un relevé topographique en bonne et due forme, il est primordial de se munir d’un équipement spécifique. Il s’agit plus précisément de tachéomètres et de systèmes GNSS.

Ce sont des équipements généralistes, mais il est tout à fait possible d’opter pour des équipements plus spécifiques, afin d’obtenir des résultats aussi précis que souhaité.

Ceci étant dit, il est important de garder en tête qu’il s’agit là d’éléments qu’il est difficile de manier et de manipuler, surtout par une personne sans expérience dans le domaine. C’est pourquoi il est généralement nécessaire de solliciter les services d’un professionnel.

Il existe des agences qui mettent en place ce genre de services afin de répondre aux exigences de leurs clients. Elles font généralement appel à des techniciens ou des ingénieurs expérimentés et compétents pour la réalisation de ces projets.

Bien sûr, dans la plupart des cas, ce sont plusieurs options et techniques qui peuvent être déployées. Parmi elles, il est possible de citer :

  • Le road scanning ;
  • La bathymétrie ;
  • Le mobile mapping ;
  • La lasergrammétrie terrestre.

Grâce à toutes ces techniques, il est possible d’obtenir différents types de relevés topographiques en fonction des données trouvées. Cela permet d’élaborer de bien meilleurs plans de construction pour le bonheur de tout constructeur et éventuellement, de tout client.

Bien sûr, il faut retenir que plus les techniques sont sophistiquées, plus elles donnent des résultats concluants et plus elles sont coûteuses. Cela peut, tout à fait, impacter le coût final d’une construction.

Il est donc important de prendre tout cela en compte avant d’envisager un relevé topographique qui est, tout de même, capable d’améliorer les procédés de réalisation des constructions.