Home Guide de l'immo Economie d’énergie : l’impact des fenêtres et autres menuiseries

Economie d’énergie : l’impact des fenêtres et autres menuiseries

0
Economie d’énergie : l’impact des fenêtres et autres menuiseries

Les menuiseries d’un logement incluent les fenêtres, les portes, les volets, les portes-fenêtres ou encore les baies vitrées. Ces ouvertures sur l’extérieur, une fois fermées, ont pour rôle d’empêcher le froid, le vent ou la chaleur de pénétrer dans votre habitation. Cependant, les capacités de ces menuiseries ne sont pas toujours optimales et le fait de changer certaines d’entre elles (que vous pouvez par exemple vous procurer chez SAS Isoren) pourra vous permettre d’améliorer votre confort thermique tout en réalisant des économies d’énergie.

L’influence des fenêtres sur l’impact énergétique de votre logement

De manière générale, les fenêtres sont l’origine de 10 à 15 % des déperditions de chaleur d’un logement. Autrement dit, environ 10 à 15 % de la chaleur que produit votre chauffage sont perdus, et cela réduit votre confort énergétique. Cela peut être dû à de multiples raisons : des fenêtres à simple vitrage, une étanchéité corrompue, des matériaux obsolètes, ou encore des joints dégradés. Sachez effectivement que les menuiseries d’un logement travaillent et, avec le temps, finissent par perdre leur qualité d’isolation thermique et acoustique.

Une déperdition de chaleur se répercute donc à la fois sur votre confort et sur vos factures, mais aussi sur l’environnement. Ainsi, le fait de changer vos fenêtres, vos portes-fenêtres et vos autres menuiseries vous permettra de réduire significativement la déperdition thermique de votre habitation. Au même titre que les autres travaux de rénovation énergétique, vous améliorerez l’isolation de votre domicile et réduirez ainsi votre consommation d’énergie.

De nouvelles menuiseries pour faire des économies d’énergie

Si vous entreprenez une rénovation et/ou souhaitez changer vos fenêtres afin de faire des économies d’énergie, le processus peut se résumer à trois étapes simples :

  • La réalisation d’un audit énergétique : cela vous permettra d’avoir une bonne indication sur la pertinence des travaux à faire dans votre habitation, et vous donnera une idée assez précise des économies d’énergie que vous pourriez réaliser en changeant vos menuiseries.
  • La sélection du type de fenêtre : bois, PVC, type de vitrage, les possibilités sont multiples.
  • Le choix de l’entreprise qui produira les menuiseries et les posera éventuellement.

Après ces trois étapes, vous pourrez réaliser le changement de vos menuiseries et vous pourrez rapidement constater une baisse de votre consommation énergétique.

Le bilan énergétique de vos menuiseries

Avant même de chercher à changer vos menuiseries, vous pouvez faire faire un bilan de votre logement par un bureau d’étude thermique. Celui-ci vous permettra de connaître le degré d’isolation des menuiseries de votre habitation, d’avoir une idée des travaux à envisager et de quantifier les éventuelles économies que vous pourriez réaliser.

Quelles fenêtres pour faire des économies d’énergie ?

De nos jours, il existe trois types de vitrages différents pour équiper vos fenêtres : le simple vitrage, le double vitrage et le triple vitrage. Logiquement, plus le niveau de vitrage est élevé, mieux votre fenêtre sera isolée.

Le simple vitrage n’est plus commercialisé, car ses performances isolantes sont trop faibles. En effet, ce type de vitrage, que l’on retrouve parfois sur les fenêtres anciennes, n’empêche pas assez le vent et le froid de passer et ne conserve pas la chaleur de façon optimale.

Le double vitrage est celui qui équipe la plupart des logements. Il renforce l’isolation thermique puisqu’il se compose de deux couches épaisses de verre. La face extérieure est composée d’oxydes métalliques qui jouent le rôle d’une barrière.

Le triple vitrage, quant à lui, est destiné aux habitations à haute performance énergétique. Il est plus onéreux que le double vitrage, mais offre une excellente performance d’isolation thermique.

Des aides financières pour changer vos menuiseries

La rénovation énergétique a du succès : les Français sont régulièrement invités à réaliser des travaux de rénovation pour contribuer à rendre leur domicile plus respectueux de l’environnement. L’objectif général de cette rénovation est de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant la consommation énergétique et le montant des factures. Pour les aider, l’Etat, les organismes spécialisés, les collectivités et les fournisseurs d’énergie proposent diverses aides financières :

  • Ma Prime Rénov’, proposée par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) ;
  • La prime énergie des fournisseurs, ou CEE ;
  • La réduction du taux de TVA à 5,5 % ou à 10 % au lieu de 20 % ;
  • L’éco-prêt à taux zéro de 7 000 € ;
  • Les aides aux travaux d’économies d’énergie qui sont accordées par les collectivités locales (régions, communes, etc.).