Lorsqu’on aborde le sujet d’investissement dans l’immobilier, beaucoup de personnes pensent uniquement au logement. Cependant, il existe d’autres sources plus rentables et flexibles comme l’immobilier d’entreprise. Mais avant d’investir dans ce dernier, vous devez connaître les biens à privilégier. Les voici. 

Les bureaux

Avec la naissance des nombreuses PME et start-up, les petits espaces sont recherchés pour être utilisés comme des bureaux. En effet, il y a de plus en plus de structures qui désirent trouver un local comme siège ou espace de travail. Cela rend attractif l’investissement dans les bureaux, surtout lorsque vous avez des surfaces à votre disposition. Si vous disposez d’un espace trop grand, vous pouvez rencontrer des difficultés pour trouver un preneur, d’autant plus s’il est trop spacieux pour une seule entreprise.

Dès lors, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour optimiser cet espace et signer rapidement des contrats de bail. Vous pouvez par exemple faire une découpe du local en plusieurs plateaux à louer à des personnes différentes. Vous pouvez aussi proposer des services spécifiques qui vont compléter la mise à disposition de l’espace de travail. Des équipements comme une photocopieuse, une connexion internet et une salle de repos peuvent être très utiles.

Il est important de savoir que l’investissement de bureau est 2 à 3 % plus rentable que celui du privé. De plus, il offre plus de sécurité et de stabilité au bailleur. Cela s’explique par le fait que ce contrat de bail professionnel a une durée comprise entre 3 et 9 ans. Par ailleurs, la situation géographique est un aspect à prendre au sérieux. L’idéal est que votre espace soit situé à côté des axes routiers et des transports en commun, une proximité avec le centre-ville serait aussi intéressante.

Le local commercial

En investissant dans le local commercial, vous pouvez espérer 4 à 8 % de rentabilité de plus que si vous optiez pour des habitations. Contrairement à la location d’habitation, le prix du local commercial dépend du propriétaire. Ce dernier évalue la qualité de son espace et celui des équipements pour déterminer le prix qui lui convient.

De plus, ici vous disposez d’un avantage considérable : la durée minimale du bail est de 9 ans et le locataire n’a pas la possibilité de le résilier avant la fin des 3 premières années. Il a l’obligation de vous informer en respectant un préavis de 6 mois avant toute résiliation de contrat, il y a donc moins de risques de faire face à des vacances locatives. En outre, le propriétaire est déchargé de certaines charges dans ce genre de location. D’un commun accord, il en fait une répartition avec son locataire.

Par ailleurs, le locataire peut s’occuper d’un nombre donné de taxes et peut prendre en charge les travaux de rénovation qui sont adaptés à son commerce. Il s’occupe aussi des frais de gestion qui sont générés. Mais les travaux de grande envergure et ceux relatifs à la mise en conformité des lieux reviennent au propriétaire. Lorsque la situation géographique permet au locataire de faire un bon chiffre d'affaires, il y reste longtemps et paie son loyer à bonne date.

Les entrepôts

Si vous recherchez un investissement immobilier avec une très bonne rentabilité, les entrepôts pourraient vous convenir. Pour ce genre de bien, elle est estimée à 6 à 10 %, c’est quasiment le double de ce que vous pouvez avoir en louant des maisons à des particuliers. Le coût d’acquisition de l’espace est moindre et les matériaux nécessaires à la mise en place sont plus simples. Il est donc plus facile d’y investir que de construire une habitation à louer.

Vous avez la liberté ici aussi de fixer le prix de location en prenant en compte son emplacement, sa taille et le taux d’occupation. L’entrepôt peut être loué pour divers types d’activités. Si le locataire mène des activités commerciales ou s’il s’agit d’une entreprise industrielle, il est recommandé de partir sur la base d’un bail commercial. Mais si l’objectif visé est simplement le stockage, vous pouvez opter pour un bail professionnel.

Avec ce type de contrat (bail professionnel), vous pouvez refuser le renouvellent de contrat du locataire sans avoir à payer un droit d’éviction. Il faudra seulement le prévenir 6 mois avant le terme de son contrat. Ce dernier doit définir les obligations du locataire et celles du propriétaire en ce qui concerne les modalités de paiement du loyer et les charges.

Un autre intérêt d’investir dans la location des entrepôts est que l’espace peut être fractionné. Vous pouvez donc le louer à plusieurs clients à la fois pour augmenter la rentabilité. Une partie peut servir à entreposer des marchandises et l’autre des équipements de bureau. Il n’y a pas un type de produit spécifique à accepter dans un entrepôt, vous pouvez vous adapter à votre clientèle. Si vous avez assez de place, vous pouvez proposer vos services à des particuliers qui désirent stocker temporairement leurs affaires personnelles pour une raison ou une autre.