Les placements effectués dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) permettent de réaliser des retours sur investissement rapides et assez importants.

Le principe est simple, vous confiez votre capital à une société spécialisée dans l’immobilier qui se charge d’acheter et de louer des biens immobiliers.

C’est la formule parfaite pour les débutants qui désirent fructifier leur argent.

Pour autant, il n’est pas question d’investir son argent à l’aveugle. Découvrez ici comment devenir rentier en SCPI.

Les différents types de SCPI pour devenir rentier

Pour devenir rentier scpi, trois options s’offrent à vous : la SCPI de rendement, la SCPI de capitalisation et la SCPI fiscale.

Dans la SCPI de rendement, l’investisseur se procure des parts dans la société immobilière afin que celle-ci puisse acquérir des actifs immobiliers d’entreprises. La mise en location de ces actifs immobiliers permet alors au rentier de recevoir des revenus qui sont proportionnels à son capital. L’idée est donc d’investir son capital dans un environnement sûr, tout en grandissant financièrement avec quiétude.

La SCPI de capitalisation permet au rentier de faire un placement orienté uniquement sur l’immobilier d’habitation.

Ce type de SCPI existe notamment en France et plus précisément dans la région Île-de-France.

La source de revenus principale du rentier repose ici sur la revalorisation du prix des parts qu’il détient au fil des ans.

Le dernier type de SCPI permet à l’investisseur de bénéficier de divers dispositifs de défiscalisation. La SCPI Pinel permet par exemple au rentier de profiter d’une réduction de ses impôts. Le montant de la réduction est fixé selon la durée de détention des parts dans la société. Pour un engagement de 9 à 12 ans, la réduction peut avoisiner 18 à 21 % du coût total de la souscription.

Investir en SCPI à crédit pour devenir rentier

Le futur rentier peut ne pas disposer de la somme nécessaire pour l’achat des parts de la SCPI. Dans ce genre de situation, les établissements financiers peuvent alors proposer une offre adaptée au profil financier du rentier. Généralement, il s’agit d’un prêt à la consommation affecté. Toutefois, quand les frais de souscription dépassent 20 000 €, un crédit immobilier classique est octroyé.

La durée de remboursement de l’emprunt peut s’étaler sur 20 ans, ce qui permet au rentier d’améliorer progressivement son train de vie. De plus, grâce à la baisse tendancielle des taux d’intérêt moyens des banques, le rentier peut profiter de « l’effet de levier financier ». Le principal avantage de cette méthode est la possibilité de déduire les intérêts du prêt sur le montant des revenus perçus grâce au placement dans la SCPI.

L’achat des parts au comptant pour devenir rentier SCPI

L’achat au comptant est un moyen de financement à part entière qui offre la possibilité de se soustraire de diverses contraintes. Avec cette option, vous n’avez aucun engagement envers les banques et vous n’avez pas non plus à perdre votre temps sur la constitution d’un dossier pour un potentiel contrat d’emprunt.

Étant donné que le futur investisseur détient un capital disponible immédiatement pour son placement, il peut alors utiliser ses liquidités pour se procurer des parts d’une SCPI. En plus des nombreuses contraintes qu’il vous épargne, le principal avantage de l’investissement au comptant en SCPI est qu’il vous offre la possibilité de bénéficier de revenus complémentaires dans des délais plus rapides.

Tout savoir sur les SCPI avant d’envisager de devenir rentier

Devenir rentier est un rêve pour beaucoup d’entre nous, et investir dans une société civile de placement immobilier, ou SCPI, semble être un bon moyen d’y parvenir. Toutefois, avant de se lancer dans cet investissement, il est préférable de bien se renseigner.

Il existe, en effet, plusieurs types de sociétés civiles de placement immobilier qui répondent à des objectifs différents. Selon ce que vous envisagez, vous serez donc amené à choisir entre une SCPI fiscale, une SCPI de rendement et une SCPI de plus-value.

Afin de choisir la meilleure option, il est souhaitable de prendre conseil auprès de professionnels de l’épargne spécialisés dans le domaine de placements en SCPI. Vous obtiendrez alors des informations sur les SCPI à capital variable ou fixe, ainsi que sur tout ce qui concerne la gestion de votre investissement immobilier (statuts, stratégie de gestion, etc.).

Ces agences de conseil en placements immobiliers vous indiqueront en toute transparence de quelle manière, vous pourrez profiter des revenus issus des SCPI dans lesquelles vous avez investies. Mais pas seulement. Vous serez aussi informé de tous les frais inhérents à ce type d’investissement (frais de souscription, de gestion et frais de sortie.), ainsi qu’aux risques possibles de perte.

devenir rentier scpi