Home Maison Isolation Comment poser l’isolation des combles ?

Comment poser l’isolation des combles ?

0
Comment poser l’isolation des combles ?
  • TOX Thermo Proof Wood Mini Système de montage à distance, pour construction à ossature bois et panneaux isolants en fibres de bois 50-80mm, M8x110mm, 073600321
    Le Thermo Proof Wood Mini est un système de montage à distance pour la fixation de charges légères sur des maisons à ossature bois avec des panneaux de support d'enduit de 50-80 mm. Grâce aux possibilités de raccordement variables par filetage extérieur M10, filetage intérieur M6 ou vis Ø (3 - 4,5 mm), utilisation polyvalente Montage rapide et simple sans pression sur la façade La géométrie fine de la tête assure des fixations presque invisibles Contenu de la livraison : 1x sachet de 2 x M8x110mm Thermo Proof Wood Mini pour panneaux isolants en fibres de bois de 50-80mm, 073600321

Isoler ses combles est une excellente idée pour avoir une meilleure isolation thermique, et améliorer son confort en toutes saisons. Avant de lancer les travaux, il faut tout de même savoir comment se passe la pose. Eh bien, il existe de multiples méthodes, chacune est adaptée à une situation en particulier. Pour plus de détails, continuez à lire cet article, on vous en dit plus sur les plus importantes de ces méthodes.

Commencez par évaluer les travaux à venir ?

Afin de jouir d’une meilleure isolation thermique et phonique, vous avez décidé d’isoler vos combles. Qu’ils soient perdus ou aménagés, c’est une solution idéale pour obtenir une meilleure performance énergétique de votre maison. Les combles perdus sont définis comme l’espace perdu qui peut être trouvé entre le faux-plafond et la couverture. Une fois isolé, vous pourrez réduire votre consommation d’énergie, et avoir donc des factures moins importantes.

Il est cependant important de planifier minutieusement vos travaux à l’avance. En effet, la qualité de l’isolation va, bien sûr, dépendre, surtout, de celle du matériau isolant choisi, mais aussi de la méthode de pose qui va être réalisée. Il est donc intéressant de se rendre chez un spécialiste qui pourra évaluer de façon correcte et précise vos besoins. Vous pouvez demander des devis à plusieurs professionnels afin de choisir celui qui vous convient le mieux. Un technicien devra se rendre sur place pour pouvoir faire un diagnostic et vous proposer des travaux adaptés. Les informations dont il a besoin concernent surtout la charpenterie, la manière dont il peut accéder ainsi que la configuration du sol. C’est une première étape qui vous permet d’avoir une idée à la fois sur le prix et la quantité des travaux à réaliser.

Les méthodes pour l’isolation des combles perdus

En ce qui concerne l’isolation des combles perdus, il existe plusieurs techniques, parmi elles :

  • l’isolation par déroulage ;
  • l’isolation par épandage ;
  • l’isolation par soufflage.

Cependant, ce sont les méthodes de déroulage et de soufflage qui sont les plus utilisées par les professionnels. La première méthode favorise la laine comme matériau d’isolation, cela peut être de la laine de coton, de verre ou autre. Selon votre budget et vos besoins, notez que chaque isolant a des caractéristiques et une certaine qualité de performance qui lui est propre.

Pour ce qui est de la pose, il faut, en premier lieu, dérouler ladite laine sur le sol. Le fait que l’isolant soit posé directement sur le sol permet une très bonne étanchéité, si la pose est faite correctement, et donc une isolation de qualité.

La deuxième méthode, qui est considérée par plusieurs professionnels comme la meilleure d’entre toutes, c’est le soufflage. L’idée est de souffler le matériau isolant dans les combles perdus. Les isolants utilisés peuvent être de la laine, de la ouate de cellule ou autre, du moment qu’ils soient compatibles avec la technique. En effet, lorsque le matériau est soufflé, cela doit se faire de façon homogène jusqu’à ce que vous atteignez la bonne épaisseur. D’ailleurs, si vous souhaitez être éligibles aux aides gouvernementales pour la transition énergétique, vous devez vous assurer que votre isolation soit écologique et que la résistance des équipements utilisés soit supérieure ou égale à 7 m² K/W.

Les méthodes pour l’isolation des combles aménagés

L’isolation des combles aménagés, elle, est différente de celle des combles perdus. En effet, il faut isoler la toiture, et pour y accéder, il existe deux techniques, soit par l’intérieur ou bien par l’extérieur.

Commençons par l’isolation par l’intérieur. C’est la plus simple. Il s’agit de poser un isolant qui soit sous la forme de rouleau ou de panneau sous les rampants. L’idée étant d’éviter que la chaleur ne se disperse via la toiture. Afin de ne pas tomber dans les problèmes de condensation, il faut penser à la ventilation ou bien, simplement recouvrir l’isolant avec un pare-vapeur.

L’isolation par l’extérieur est une méthode qui plaît de plus en plus, car elle ne nécessite pas le sacrifice de l’espace de vie. Cependant, ses travaux sont plus importants et donc plus chers. Cette technique consiste à fixer l’isolant sur les liteaux, et cela doit être avant la pose des tuiles. Ce qui signifie qu’elle ne peut être utilisée que lors de la construction ou de travaux de rénovation.

En conclusion, il n’existe pas une seule méthode pour l’isolation des combles. Cela dépend de vos besoins, de l’état des combles et bien sûr du budget auquel vous vous limitez.