Home Investir Rénovation de logement : de quelles aides peut-on bénéficier ?

Rénovation de logement : de quelles aides peut-on bénéficier ?

0
Rénovation de logement : de quelles aides peut-on bénéficier ?
  • Kit de rénovation
    1 plaque en caoutchouc de 115 mm de diamètre pour perceuses et meuleuses d'angle. 1 x caoutchouc de nettoyage. Avec 100 disques abrasifs adhésifs de qualité industrielle. Fabriqué en Suisse.

Les rénovations d’une maison ou d’un appartement permettent de l’optimiser pour y vivre dans les meilleures conditions. Cependant, ces rénovations impliquent souvent de lourdes dépenses qui ne sont pas toujours à la portée de tout le monde. Afin de faciliter la tâche aux ménages qui en ont besoin, des aides spécifiques ont été mises sur pied. Voici tout ce qu’il faut savoir à cet effet.

Le crédit d’impôt

L’imposition est l’une des charges les plus importantes d’un ménage. En fonction du revenu dont vous disposez, l’impôt peut être important, ce qui peut rendre la planification des travaux de rénovation assez ardue. Le crédit d’impôt constitue une excellente réponse à ce problème.

Il s’agit d’un mécanisme qui vous permet d’obtenir une réduction de votre imposition. Cette dernière dépendra grandement du montant de vos rénovations. En d’autres termes, il s’agit d’une aide accordée par l’État afin de financer vos travaux de rénovation énergétique.

Ce principe offre deux avantages aux propriétaires. Premièrement, il intervient de manière automatique, ce qui vous permet d’en profiter assez rapidement. Deuxièmement, vous profitez d’un taux fixe de 30 %, quels que soient le nombre et la valeur de vos dépenses.

Afin de profiter du crédit d’impôt, il vous suffit de signaler votre intention d’entreprendre des travaux de rénovation. Cela se fait en remplissant l’espace prévu à cet effet sur vos bordeaux d’imposition. Toutefois, il faut savoir que certaines conditions doivent être remplies pour que vous soyez éligible à un tel crédit.

D’abord, les travaux de construction du logement doivent être terminés depuis au moins deux ans. Ensuite, vous devrez être le propriétaire du logement ou au moins l’occuper gratuitement. Enfin, pour bénéficier du crédit d’impôt, vous devrez résider en France et avoir votre fiscalité à jour.

Les aides apportées par les collectivités locales

En dehors de l’aide générale de l’État sous la forme du crédit d’impôt, vous pouvez bénéficier d’une aide à une échelle plus proche. Il s’agit de l’aide accordée par les collectivités locales. Ce système a été mis en place dans le but de promouvoir la tendance à la rénovation énergétique des logements.

Ainsi, à partir du moment où vous envisagez de vous lancer dans des travaux de rénovation, vous pouvez vous rapprocher des autorités compétentes. Vous devrez remplir quelques documents afin de permettre de vous identifier et de confirmer la véracité ainsi que la faisabilité de votre projet. Ensuite, vous pourrez bénéficier d’un financement direct ou d’un chèque « énergie ». Cela vous permettra de faire vos dépenses rapidement et d’avancer pour vos travaux.

La prime pour la rénovation énergétique

Les sources de revenus sont très importantes lorsqu’il s’agit des travaux de rénovation. En effet, plus vous avez de sources de financement, plus vous avez de chances de faire face à toutes les dépenses qui pourraient survenir. En dehors de diverses sources mises à disposition par les organes de gouvernance, vous pouvez bénéficier d’une prime spécifique pour vos travaux de rénovation.

Le montant de cette prime s’élève à 1350 euros et il faut savoir que la nature de vos travaux n’entre pas en compte pour déterminer votre éligibilité. Pour en bénéficier, il vous suffira de remplir le formulaire correspondant à cette demande avant de commencer les travaux. Cela vous permettra de bénéficier de la subvention au bon moment. Enfin, il faut savoir que la prime est valable pour les travaux effectués avant la fin de l’année en cours.

Les aides accordées par l’ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) est une structure reliée au gouvernement. Elle est chargée de la gestion et de l’accompagnement pour tout ce qui concerne les questions de logement en France. Dans ce sens, elle propose de nombreux programmes qui permettent d’accompagner les acteurs du secteur du logement.

Concernant les travaux de rénovation, l’ANAH propose un système de subventions pour faciliter l’aménagement du logement. En effet, selon que vous êtes propriétaire ou bailleur, vous pouvez bénéficier d’un apport qui vous permettra de couvrir les frais relatifs à vos travaux.

Ainsi, si vous êtes propriétaire de votre logement, vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 50 % du coût de vos travaux. Par contre, si vous êtes un bailleur, l’aide que vous vous recevrez pourra couvrir jusqu’à 35 % de vos dépenses. Il faut savoir que vous devrez soumettre votre projet aux professionnels de l’agence pour une étude.

Une fois qu’elle aura été effectuée, s’il est établi que vos travaux entraîneront une baisse de votre consommation d’énergie d’au moins 25 %, vous bénéficiez d’un bonus qui va s’élever à 3000 euros.

L’éco-prêt

Il s’agit d’un système de prêt bancaire qui vous permet de bénéficier d’une avance pour vos travaux de rénovation. En effet, vous pouvez bénéficier d’un prêt avec un taux de zéro pour cent. Il faut savoir que l’échéance de ce prêt est de 15 ans au maximum. Vous pourrez emprunter entre 7000 et 30 000 euros pour vos travaux.